Azarian, Viviane / Fendler, Ute / Mbaye, Aminata C. (éds.)
L’Archéologie du Futur: Cinémas Africains et Utopies / Archeology of the Future: African Cinemas and Utopias
Archeology of the Future: African Cinemas and Utopias
AVM.edition
208 Seiten
21 x 14,8 cm
Softcover
Erscheinungstermin 09.07.2018
Bestell-Nr. 95477-076
ISBN 978-3-95477-076-2
Preis 29,90 (inkl. 7% Mwst)
lieferbar/auf Lager

Zum Inhalt

Depuis ses origines, le cinéma est lié à l’histoire dans une double perspective rétrospective et prospective, qu’il soit geste d’appropriation du passé par la mémoire ou qu’il soit mouvement d’anticipation du futur. Ainsi, la création filmique en Afrique se situe dans la tension entre d’une part, archéologie, histoire et mémoire, et d’autre, part avenir et utopie. Les contributions invitent à réfléchir à la dimension „préemptive“, pour reprendre une expression de Patrice Nganang, des cinémas africains, leur capacité à répondre à l’urgence en même temps qu’à anticiper. Elles s’articulent également autour de l’idée d’une continuité temporelle repérable dans les formes cinématographiques entre passé, présent et futur selon la double modalité de l’actuel et du virtuel.

Since its beginnings, cinema has been connected with history and this in a double respect: in a retrospective perspective appropriating the past by remembering or in a prospective - “pre-emptive” in the words of Patrice Nganang – perspective – that anticipates future. Thus, the making of films in Africa is situated between archaeology, history and remembrance on the one hand and future and utopia on the other hand. The contributions analyse the prospective dimension of African films, the ability to react to important questions of its respective times as well as to anticipate them, as films are based on the idea of a time continuum linking past, present and future using a documentary and a virtual modality.


Les éditeurs
Viviane Azarian est chercheuse. Après sa thèse de doctorat sur les écritures de soi en Afrique francophone subsaharienne, elle a réalisé une recherche postdoctorale à l’université de Montréal sur "l’expression des femmes dans la littérature et le cinéma en Afrique francophone subsaharienne, la question de la représentation de soi". Elle a enseigné les littératures et cinémas francophones à BIGSAS et au département d’études romanes de l’université de Bayreuth.


Ute Fendler est professeure à l’Université de Bayreuth (Romanistik). Elle travaille sur les littératures et les cinémas francophones, des phénomènes transmédiaux et inter/transculturels. Elle a dirigé le projet d’édition de trois DVDs avec des films films d’archives de l’Institut National de l’Audiovisuel et du Cinéma à Maputo (Mozambique). Elle est co-directrice du projet « Revolution 3.0 » à Bayreuth Advanced Academy of African Studies. Depuis 2007, elle organise la semaine du cinéma africain "Cinema Africa" à Bayreuth.

Aminata Cécile Mbaye est alumna à BIGSAS, enseignante et Assistante Professeure en littérature francophone à la chaire d’études Romanes et Comparées à l’université de Bayreuth. Son master de philosophie, obtenu à l’Université Paris I Panthéon Sorbonne, portait sur une analyse de la place du sujet féminin en philosophie et psychanalyse. Sa thèse de doctorat, soutenue en 2017, portait sur une analyse interdisciplinaire des discours sur l’homosexualité au Sénégal (littérature, cinéma, anthropologie).